Un LUT et ça repart !

Publié le par Mamanpat

Point de parcours long du LUT prévu au programme cette année et pour cause : mon piètre entraînement pour du long et en dénivelé depuis la SaintéLyon...

 

Un plus court pourquoi pas, mais pas évident avec un chéri d'astreinte et des semaines déjà bien chargées... Pas vraiment envie de courir dans tous les sens (propre et figuré) le WE ! 

Finalement, ça se goupille bien, au dernier moment et je file dimanche 3 avril au matin m'inscrire sur le petit parcours, soit 12 km, 500 m D+ et 7 grosses difficultés (comprendre de bonnes montées qui vous brûlent les cuisses et les mollets et vous ramonent les poumons !)

 P1020710.jpg

Un des inombrables escaliers du parcours !

 

A 8h20 je suis sur la place (des Terreaux, je ne fais pas que dans le d'jeuns !) et m'émerveille de me retrouver dans cette agitation et cette foule grouillante ! Ca y est, je suis toute émoustillée, c'est trop bon !!!

Je file direct aux inscriptions de dernière minute et bien m'en prend, là aussi y'a foule ! Faut dire que la météo a encore décidé d'être super sympa avec l'organisation et de les gratifier d'un beau ciel bleu et d'une température déjà plus que douce ! Mais ils le valent bien faut dire !

8560818

Le départ en 2010

 

Je profite de ce temps d'attente pour passer un coup de fil à Blob - qui prend le départ du 23 km à 9h00 - et de m'enquérir de savoir où se trouve madame - Cathy - avec qui je vais prendre le départ (à défaut d'un bière...).

J'ai la chance d'apercevoir the big chef de l'épreuve Michel (Sorine) qui m'enverra un bisou du bout des doigts (l'aurait pas eu ma bise en direct..) et de croiser super Maud (Gobert) toujours aussi pêchue !

Le temps de faire un tour parmi la foule (j'aurais raté le départ du 38 et n'aurai pas pu saluer Bicshow le serre-file), de récupéré mon cadeau (des manchons, très bonne idée ! Mais en arrivant après la bataille plus de petite taille pour les petits bras de Mamanpat) et je file me changer à la voiture.

 

Il fait déjà chaud et mon état d'exitation n'arrange sûrement pas les choses ! Je retrouve Cathy et on se poste raidement devant les barrières du départ pour ne pas avoir à marcher 5 mn au moment du lâcher de troupeau !

C'est en fait plus de 30 mn qu'on attendra le coup de feu, histoire apparemment que le 23 km se soit bien dispersé et que les fous furieux du 12 ne crée pas la panique (enfin j'en sais rien, je n'ai rien compris et entendu !!!). Mais on s'est bien marrées, y'avait des gens bien cool autour de nous !

 

Allez, 10h passées, les fauves sont lâchés !

Je pars sans trop m'affoler mais les jambes sont loin d'être aussi lourdes que la veille et l'avant veille. L'effet course ?  Je perds Cathy à la traversée du pont et ne l'a reverrais pas... 

Les premières difficultés se présentent très rapidement à nous et dans la Nicolas de Lange (que j'avale avec bien plus d'aisance que le vendredi précédent fort heureusement - enfin si on peut parler d'aisance... Je double, c'est déjà un bon repere !) j'ai l'impression d'avoir un brasier sur le visage ! Quelle chaleur !

LUT-2010 6149

Carole, Brut de Fleurs en action sur le 12 km en 2010

 

Mais quel bonheur de parcourir mon terrain de jeu d'entraînement  tout récemment retrouvé lors d'une course et avec autant de monde pour le partager !

Du coup toutes les difficuléts s'enchaînent et se succèdent avec énormément de plaisir et les km défilent sans que je m'en aperçoive ! La Basilique de Fourvière, la Gourguillon, le jardin du Rosaire, la passerelle des 4 vents, la Sarra, la Chana.. J'éxulte ! Et mes jambes - même si elles ne sont pas dans la facilité - sont plutôt complaisante et accepte les relances après les montées et de grimper les escaliers 2 par 2 ! Du coup, j'en profite aussi pour bien décrasser mes poumons sur fond de quelques papotages au fil du parcours avec quelques joyeux et sympathiques concurrent(e)s.

 DSC02859

Traversées de traboules...

 

 

Sauf que...

Y'a toujours des porcs et des indisciplinés même sur des activités passion de plein air ! Je m'insurge ! Est-ce si compliqué de jeter un gobelet dans un sac poubelle ? Surtout quand on ne joue pas la gagne ? Les premiers du 12 ne doivent d'ailleurs même pas s'arrêter aux ravitos !!!

Et quel est l'intérêt, de couper quelques mètres en dehors des rubalises pour éviter un petit bouchon ??? 

Pathétique... Hélàs, des cons il y en a partout et il gâchent les choses les plus plaisantes ! Enfin, s'ils ont leur conscience pour eux tant mieux, qu'ils grugent mais au moins qu'ils respectent la nature et les bénévoles sans qui ils ne pourraient pas être là !!!

Bref, j'en étais à l'amphitéâtre de Fouvière à ce moment de révolte intérieure ! Quoique, belle huée collective !!!

 

Les derniers escaliers longs et pentus avant la place Rouville me brûlent les cuisses et je crains d'arriver au bout de ma petite séance de décrassage. Point n'en faut, j'arrive à repartir, à relancer, à garder le rythme dans les derniers escaliers et à accélérer pour passer dans la cours de l'Hôtel de Ville, lieu prestigieux pour une arrivée de course à la hauteur de la découverte de sa ville !

 LUT-2010 6156

Amphitéâtre de Fourvière, Zazou en pleine concentration en 2010 !

 

Ligne franchie - déjà une immense satisfaction car en 3 courses depuis octobre, pas un finish... - en 1h26 - 2éme satisfecit, j'avais mis la barre au mieux en 1h30 - dans un brouhaha incroyable, avec une foule délirante et même des difficultés pour circuler dans la zone d'arrivé ! Moi qui n'avait connu ques les arrviées tardives du 40 km, me voilà d'autant plus dans l'ambiance !

LUT-2010 0085

38, 12... Peu importe la distance, la joie d'arrvier est toujours un exutoire !

 

J'arrive à croiser avec plaisir quelques têtes connues, amis, potes, collègues (Yan & Muriel, Cyril - fidèle supporter des Brut de Fleurs - & sa maman, Cora - qui m'a collé 5 mn ! Revanche obligée mais super miss ! , le mustang aux anges d'avoir couru avec son fiston...).

J'attends un moment pour tenter de récupérer Cathy à l'arrivée mais je ne la vois pas... Je file me changer, suis trempée et un petit air frais c'est levé. Il est midi, chéri n'est pas encore reprti travailler alors je file vite manger avec mes hommes.

 

Bilan :

- A ma montre GPS : 12,43 km et 610 m D+

- Classement : 470ème au scratch (/1375), 27ème senior femme (/235), 1h26

 

Oui, contente, vraiement contente et satisfaite Pat ! Et surtout, remontée comme un coucou !!!

Publié dans Les compétitions

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Arthurbaldur 05/04/2011 09:06



Seulement 1h44. J'ai fais la grasse mat avant. Et puis c'était vraiment allure papy : 12km seulement.



Arthurbaldur 03/04/2011 21:18



Argh, un peu déçu de t'avoir loupé. Pourtant j'en ai vu du monde ! Bien sympa cette balade dominicale. Quel temps magnifique !



Mamanpat 05/04/2011 08:28



T'aurais pu prendre le départ quitte à te ballader sur le parcours toute la matinée !!! Surtout pour me rater !...


Bon à charge de revanche !



j-paul 03/04/2011 20:43



Slt Pat


C'est un grand plaisir de te revoir sur les chemins ,pardon, le bitume de lyon .


Bises et a tres bientôt.


A+j-paul



Mamanpat 05/04/2011 08:27



Hello JP !


Et toi tu dévale et déboules dans les traboules ! Super résultat ! Bravo !