L'amie cahouette, pose des belettes...

Publié le par Mamanpat

 

... Cacahouette !

 

Une introduction musicale à la Gainsbourg pour conter une WE dijonnais qui n'est pas monté au nez mais a fait baigner les dents du fond de ma pote de 30 ans...

 

Rendez-vous avait été pris relativement tôt dans l'année pour ce WE des 26 et 27 mars du côté de Longvic, au sud de Dijon chez la cahouette. Une occasion de se poser et papoter autrement que par téléphone avec un prétexte tout trouver : la Transmontagne.

Après une participation appréciée en 2009, pas difficile de s'y recoller !

Compte tenu du haut niveau d'entraînement en dénivelé, j'annonce il y a quelques semaine à Chris que je préfère m'aligner sur le 14 km, risquant de ne pas forcément prendre du plaisir sur les 27 km et 1300 m de D+. Ca tombe bien, ça l'arrange aussi !

 

Samedi 26, me voilà donc embarqué dans la Patmobile en direction des terres bourguignonnes, sous un ciel bleu estival et plus de 20 degrès au compteur ! Ca promet d'être parfait ! 

A 30 km de Dijon, averse de grêle et nuages auront raison de mon optimisme ! Et encore pire : les 16° qui règnent dans la demeure de mes hôtes.. Brrr !

Après courses, papotages, cuisine, apréo et dégustation de lasagnes maison, il fait enfin bon et la soirée est plus qu'agréable ! Bon je me suis un peu gelé les miches pendant la nuit Chris ! Heureusement que j'avais les vêtements techniques chauds à portée de main !!!

L'ambiance des retrouvailles, le beau temps de l'am et la convivialité de la soirée nous feront décider de nous tester finalement sur le 27 km...

Le coeur a parfois ses raisons que la raison ne connait pas...

 

Dimanche 27, 9h30, nous y sommes donc, de bonne humeur et plutôt vaillantes... Plutôt oui car Chris est nauséeuse depuis le lever. Un peu les pépettes la cahouette ??!!

En tout cas, nous ne passons pas inaperçues avec nos beaux gilets Brut de Fleurs, car oui la cahouette est enfin des nôtres !

IMAG0136

Avec de belles têtes de winners en plus...

 

Côté course, pas d'affollement, il est prévu de se la jouer cool raoul, de partir tranquilou, de marcher dans les montées et de jouer les apprenties photographes !

IMAG0139

T'es pas convaincue Cahouette ?...

 

Le début du parcours n'offre de toute façon pas énormément d'autre option pour le gros du peloton car les passages en roche sur les fesses crééent des bouchons dès les 2 premiers km de montée absorbés.

IMAG0144

A la queue leu leu...

 

Ensuite lonlilonla, nous prenons notre rythme en laissant un tout petit troupeau derrirère nous.

IMAG0145

Tout va bien ! Pour l'instant...

 

Mais après quelques difficultés - montées, boue argileuse en descente - l'estomac de cahouette ne semble pas en accord avec l'effort imposé. No stress, on ralenti, on prend notre temps...

IMAG0147

C'est beau la Bourgogne sauvage !

IMAG0148

Seule habitation du parcours : un ferme en ruine...

 

A l'approche du sommet la Roche Pompon - soit environ 8 km de course - cahouette le décroche (le pompon  faut suivre !) et prend l'expression cool raoul au pied de la lettre en m'en déposant un magnifique sur le bord du chemin... Hummm, quelle belle gerbe brûnatre que vois-je ! J'ai bien fais de me tourner pour voir s'il elle avait vomi mon amie !!!

IMAG0153

Question de déontologie : c'est bio le vomi ???

 

Le poids sur l'estomac semblant être passé en se vidant de son contenu, nous reprenons tout doux la trotinette sur les bords de combe glissants et piégeus à souhait.

Si cahouette m'affirme que cela semble aller mieux, elle n'est guère convaincante...

IMAG0151

Le parcours est apaisant mais pas pour "tous"...

 

Elle ne parle plus, a les traits du visage qui parte vers le bas et semble serrer les dents. L'envie de vomir revient régulièrement et nous alternons donc marche et trottinage jusqu'à ce que les derniers concurrents (un couple de V3) nous passe en s'enquiérant de savoir si tout va bien !

"Pas de soucis, juste des ennuis vomitifs pour la miss "

Malgré tout, nous en sommes à près de 12 km et cahouette serre donc les dents depuis plus de 4 bornes !

Le 2ème ravito à mis parcours ne devrait plus être loin...

En y arrivant - ravito lové face à la Rente de Chamerey - je ne laisse pas le choix à cahouette en lui annonçant en même temps qu'à ses copines de l'ADOC (club organisateur) qu'il est hors de question de continuer.

IMAG0154

Si si cahouette, t'as une sale tête !

De toute façon, pas de regrets, on était parties pour le parcours de 14 et nous en sommes à 14 ! Contrat quasi rempli mais sans le passage de la ligne d'arrivée !

IMAG0157

Le chemin qui arrive à la Rente...

IMAG0155

... lovée dans un coin de verdure.

 

En ce qui me concerne, ces 14 km parcourus et 730 m de D+ sont très bien passés et 5 km supplémentaires ne m'auraient pas trop entamée. Il en restait 12, j'aurais pu tenter le coup mais nous étions en fin de peloton depuis près de 3 km et je me voyais mal traverser combes et champ Pary (?) seule à la poursuite des concurrents perdus... A quoi bon ? 14 en 2h15 c'est quand même une bonne séance de "reprise" relative !

IMAG0164

Allez cahouette, pour te prouver que je suis vraiment une super pote, ma sale tronche...

 

Nous rentrons donc en voiture après avoir aidé à plier le ravito. 

Petit temps de pause à l'arrivée puis voiture à récupérer au départ à 20 mn d'ici. J'ai froid et je soumets l'idée qu'on puisse nous poser à la maison et que les garçons se chargent de récupérer la voiture. Proposition à peine acceptée qu'il faut faire un arrêt d'urgence sur le bord de la route pour que cahouette repose une belette...

On a bien fait d'arrêter j'vous dit !!!

On aurait pu rêver mieux pour une entrée en matière sous les couleurs Brut de Fleurs pour cahouette mais le WE n'en a pas moins été réussi à mon goût pour tout ce temps passer en compagnie de ma plus fidèle amie !

 

 

Bon maintenant il faut que je m'attelle à épingler un dossard et surtout à franchir la ligne d'arrivée !!!

Publié dans Les compétitions

Commenter cet article

Arthurbaldur 03/04/2011 21:41



J'ai connu pareil mésaventure au Grand Duc en 2008 ... Expérience plutôt désagréable. Elle ne devait pas être à la fête la cahouette !



Mamanpat 05/04/2011 08:29



C'est le moins qu'on puisse dire ! Heureusement qu'on était à "domicile" et qu'on ne préparait pas cette échéance depuis plusieurs mois... Si tu vois c'que j'veux dire...