Je vous les sers comment vos Cabornis, avec ou sans coccyx ?

Publié le par Mamanpat

Pro(cto)logue :

Oui je l'admets, j'ai tendance à parler régulièrement de mon derrière...

Il faut dire que la nature ma généreusement dotée de ce côté, alors entre les allusions callypigineuses ou autre centre de gravité plus postérieur qu'antérieur, je suis bien obligée de composer avec mes attributs naturels !

Il y a les blondes à forte poitrine et les p'tites brunes au gros cul !

Ok, ça c'est dit (je vous rassure, je n'ai pas attendu d'avoir 40 ans pour exulter mon complexe de la sorte !).

Du coup forcément, il se retrouve souvent au premier plan, bien que placé derrière, de certaines de mes péripéties ! Dois-je rappeler ma malheureuse SaintéLyon 2010 qui m'a laissée sur le cul ?

 

Alors voilà, il y a 15 jours, en vacances d'hiver, cela n'a pas loupé : 2 chutes consécu(l)tives en ski de fond sur mon pauvre coccyx. Une première en virage audacieux gelé en descente et l'autre à peine 10 mn plus tard en prenant... le télésiège (même pas le tire fesses...) !

Consécutives... C'est con, c'est cul oui ! 

Note pour plus tard : les tapis anti-dérapants sous les télésièges ne freinent que les skis de pistes ! Les Peltonen tous fins, que dalle ! 

 

Me voilà donc avec un nouveau mal au cul au sens littéral mais figuré également car je sens que courir va être

délicat... Quelques jours avant d'attaquer ma prépa UTCO...

 

De retour de congés, texto illico à l'ostéo : "suis en vacances, pas sur Lyon avant mercredi, je te tel !"

Mercredi : "Yannou ! Help !" "Pas sur Lyon en fait..."

 

Pendant ce temps :

- clim de l'open space : Miasmes oranges fluo 1 - Pat : 0 ; résultat : une nuit blanche

- réglage hormonal (ah ça, vous avez la vie belle messieurs !) : bide en vrac 1 - Pat : 0

- régime débuté plein pot : énergie 0 - Pat : 0

 

Vendredi je passe entre les mains de Laura, kiné à Chevreul Santé, mon Saint Bernard, sur les conseils de Yann.

45 mn de manip tout en posture et pression pour un coccyx redressé ! Eh oui le coquin voulait faire du zèle et sortir des sentiers battus ! Restera juste à attendre que l'hématome se résorbe... "Si vous le sentez, demain vous pouvez courir mais là tout doux !". Ah ça valait mieux ! L'am j'ai la vitalité d'une morte viviante (et pas vraiment celles du clip Thriller de Mickael Jackson !)

 

Poussez vos fesses, pas question que je rate la grand messe !

Me voilà à peu près d'aplomb donc en ce 10 mars 2013.

Le beau temps est annoncé et surtout tout le monde il est là ! Alors je ne vais quand même pas raté ce premier rendez-vous traditionnel de l'année, qui plus est avec un dossard gagné (merci Arnaud de Terre de Running, merci Arthur) !

 

644352 10200232899139270 356704992 n

Coucou, je suis dans la place !

 

Et en cette dixième édition du Trail des Cabornis, y'a du beau monde, dans tous les sens du terme ! 

Un plateau de haute volée avec des teams au complet comptant dans leurs membres les meilleurs français et surtout sont présents tous les amis du petit monde trailistique lyonnais, ceux dont je m'assure la présence pour faire telle ou telle course, pour un entraînement entre midi et deux ou une sortie "off" entre kikoureurs ! Sans oublier les connaissances virtuelles qui se matérialisent (ah, Facebook, le pays de Candy où tout le monde est ami !), les retrouvailles d'une autre vie sportive, les potes organisateurs, les chéries des potes, les brasseurs de bière locaux ou autre gros Dragibus...

Bref, en ce jour, j'ai vraiment du cul : ils sont tous là et en plus le temps est printannier alors je sors mon plus beau sourire !

  P1070131

Les supporters reporters de choc !

 

P1070132

  Alors Monseigneur, on réflechit à la meilleure manière de maraver les potes ?

 

Mais je suis là pour courir : reste maintenant à savoir ce que me réserve le parcours et le gras annoncé, gare à mes fesses !   P1070134

Le doudou de Romane est bien en place, ma Karinette est un peu avec moi !

 

Sous l'arche de départ, tout va bien pour l'arrière train ! Je le dandine au rythme de la musique entraînante, l'ambiance est de mise ! Je retrouve une bonne partie de la petite troupe, mon Blob, Monseigneur Arthur, du Fulgu, du Tounik, bref du kikou partout dans le peloton mais aussi sur les bords avec la Elcap Family au complet, Arclusaz en mode rando, Ogo and Co pour supporters/reporters ! 

  P1070136

Mais non Tounik, t'inquiète, je vais pas le piquer le doudou de Romane !

 

Allez c'est parti tranquilou : objectif sortie longue, assumer, euh assurer ses arrières et si possible prendre du plaisir !

544210 10200393755397823 724353958 n 

La douleur est présente dés les premières foulées, l'occulter, l'ignorer, faire fi de cette information inutile. Mais c'est sans compter sur mes compagnons de course qui ne cessent de s'enquérir de mon derrière ! Si je passe mon temps à parler de mes fesses faudra pas venir me le reprocher ! Et surtout comment faire pour oublier ?

(Ceci dit, merci, merci merci, c'est trop gentil de vous enquérir de mon coccyx !)

  734234 10200393757797883 670526368 n

 

Le terrain devient bien gras et la crispation (du fion oserai-je écrire - en pensant à mon ami Ch'ti grincheux) est intense ! La foule, les glissades, y'a pas, j'ai peur de tomber, pourtant sur cette glaise grasse et collante ça ne voudrait pas taper dur ! Mais crotte quoi (là ça vire scato !) j'ai pas envie de me salir ! J'ai un standing à observer moi ! (quoi comment ça j'ai déjà cassé le mythe avec mes histoires de fesses ?!).

  P1070138

Mieux valait avoir fait des double noeuds aux lacets !

 

Evidemment, on ne me bouscule pas, on me rattrape même élégamment à quelques reprises (sauf la branche qui le fait en se coinçant dans ma couette !) mais qu'est-ce qu'on me double ! Même Chloé le fait ! (en traitre mais ça on le saura plus tard !).

Bicshow me récupère à la faveur de cette fin de portion gluante en descente avec son équipement de haut montagnard, je me dit que chouette, on va pouvoir parler de nos culs ensemble ! Le serre file attitré du Lyon Urban Trail étant un fervent adepte de l'exercice (je allusion au fait de parler de ses fesses hein ! nothing else !). Mais non, sur le plat il ne veut pas me suivre...

482638 10200393945762582 798435244 n 

Ca devient roulant, tout en relance mais terriblement agréable à courir. C'est que je commence à être bien moi tiens ! Les p'tits oiseaux, ces chemins et paysages sympas, la technicité et variété du parcours me fait bien mettre la tête dedans et je ne l'ai donc plus dans le..., euh je veux dire que je ne pense plus à ma douleur postérieure ! V'la t'i pas que je prends même furieusement du plaisir !

  img 1488

Sans mains courantes, le Trail des Cabornis ne serait pas !

 

Alors je joue au yoyo et tente de tailler la bavette avec mes nouveaux partners du moment (pas très bavards les traileurs du jour...) et reprends quelques places.

 

J'arrive hors délai, enfin juste après la fermeture, de la porte de séparation du 27 et du 40 (soit en plus de 2h30 donc). M'en fous, j'ai prévu le 27 dès le départ ! Je retrouve là un fan club avec les mini Elcap qui sont accessoirisés aux couleurs Brut de Fleurs ! (Les buff gagnés au Raid'L pour les miss et un beau swaet rayé fuschia pour le frérot !). Arclusaz nous tire le portrait et me propose un Pim's déjà avalé... Il a de la chance que je sois au régime !

Pour la peine, c'est Photogone qui a droit à tout un tas de bisous !

  Le fan club au 17ème

Il me reste 10 km et je me porte à merveille ! J'ai chaud bien comme j'aime, mal nulle part et je continue mon off en solo (c'est bien la peine de venir sur une course où tous les potes sont là tiens !... ).

  P1070142

 

Au Mont Thou, je reprends en montée l'amie Chloé. Mais qu'à Chloé ? (ah mince ça marche mieux avec cahouette !). La coquine avait filé et est bien surprise de me voir là. Je luis fait emboiter ma foulée en lui disant qu'on finit ensemble. Trop contente Pat d'avoir trouvé quelqu'un avec qui papoter !

Bon la miss commence à coincer un peu et me demande de filer.

Niet, que neni ! Je n'ai qu'une parole, je me fait super plaiz alors j'enfile la casquette de coach pour amener la miss au bout du bout : de la course et d'elle même !

Franchement, on l'a fait si souvent pour moi alors c'est de bonne guerre ! Et puis aujourd'hui c'est sortie longue, j'suis en pleine forme, alors let's go !

La Chloé se verra poussée dans les montées, relancée sur le plat, glissée enfin on évite !, en descente ! C'est qu'on a eu une dernière portion à nouveau bien collante aux pieds, re-crotte les trail avaient séché !

  P1070146

 

Donc tu veux tenter la SaintéLyon cette année Chloé ? Et bien y'a pas, c'est maintenant que tu vas la gagner : hop hop, on allonge, on lâche rien, on serre les dents et hop, une arrivée franchie en 4h04 sous les applaudissements !

1724 542916342439626 742583785 n

J'en vole de joie !

 

Ah non, y'en avait pas mais pas besoin, tout le monde il est encore là et pis y'a surtout Eric, mon speaker préféré qui me met son micro sous le nez ! Oh j'ai bien essayé de le garder mais il me connait maintenant l'ami et reste bien accroché !     481349 10200393950122691 698367631 n

Non tu es sûr, tu ne veux pas me le donner ton micro ? 

 

Même pas mal au(x)... jambes !

 

Je boucle donc une belle séance de 4h pour ces 27,5 km et 1300 m D+, de quoi largement satisfaire mon début de prépa et surtout dans un état qui me laisse presque admirative de mes petits jambons : aucune douleur, zéro courbature, rien, que dalle ! Trop contente ! La marche sur tapis incliné à 25 % c'est pas mal !!!

Et puis mon popotin qui aura tenu le coup sans me faire c...  suer ! Un grand merci !

au micro

 Merci de l'avoir pris sous son meilleur profil à l'arrivée !

 

 Bon évidemment, on ne se lasse pas des séances de bisous, débreif, et que j'te touche, et que j't'enlace quand on est contente ! C'est plutôt bien d'être expressive et démonstrative non ?!

487623 10200393949682680 235124232 n

Séquence émotion version lessivée pour Chloé ! But you did it !

 

522750 10200232908099494 15211458 n

Non Chloé, ne cherche pas à discuter ! Prochain objectif les 36 km du LUT !

 

45412 10200394069685680 1916767695 n

 On est pas bien là tous avec nos km dans les jambes et le soleil sur la tête !

 

Encore donc une trés belle édition du Trail des Cabornis avec cette année un bonnet de très bonne qualité en cadeau. Certes c'est beaucoup mieux que la version bonnet de piscine (qui fait une tête de cul pour rester dans le ton !) que celui de la SaintéLyon 2012, mais dis moi Arnaud, y'a comme un problème de taille non ? IMAG1347

Ceci, comme bonnet de nuit c'est parfait et presque assorti à mon pyjama !

 

480502 10200394152487750 1844330464 n

Ah tu te moques Arnaud !

Bon je ne t'en veux pas mais c'est bien parce que les Cabornis n'ont pas malmemé mon coccyx !

 

Un grand bravo et merci à l'équipe des Gones Raideurs pour cette belle organisation, à tous les bénévoles radieux salués sur le parcours, aux belles chevelures rose fluo (spéciale dédicace à ma Cathy !) des dames signaleuses, à Chloé et à tous mes amis du trail lyonnais !

 

Et comme je le disais au micro d'Eric : 

" Les Cabornis, c'est comme commencer la journée de bonne humeur, c'est attaquer la saison de la meilleure façon !"

 

Rendez-vous en 2014 !

 

Tous les résultats sur le site de notre partenaire Terre de Running du Raid'L ou Trail des Cabornis.

 

Crédit photos : tous les potos ! Merci Arthur Baldur, Fulgurex, Arclusaz, FP SportEvent, Jérôme

Publié dans Les compétitions

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article