Grand Trail Saint Jacques : S - 2

Publié le par Mamanpat

 

Lundi 16 septembre : footing à jeun, 7,7 km en 56', 100 m D+. Suis crevée moi...

 

Jeudi 19 septembre : Wahou, bizance ! 2 jous de repos consécutif (faute/grâce à un cours de Cardio Boxing annulé mercredi mais ça ne m'a pas vraiment vexée...). J'ai une bonne séance de côtes en ce jour au programme et j'ai embarqué ma Cora pour m'accompagner. On a à peu près le même niveau (elle galope un peu mieux en côte quand même) et elle prépare les 9 clochers. Elle sait qu'elle va me détester avec la séance annoncée mais elle est toujours partante avec un sourire jusqu'aux oreilles ! 

Allez zou, c'est parti de la place Bellecour jusqu'au jardin du Rosaire, comme échauffement on a déjà vu plus plat... Ensuite c'est simple, on se cale sur la montée du Rosaire (après la première portion) et on enchaîne 8 grimpettes jusqu'aux escaliers de la basilique (recup en descente sur la même distance). Ben y'a pas... Ca ramone sévère ! Mais ça fait du bien ! Certes les 10 séries de 500 m n'ont pas été réalisées mais je n'ai pas choisi la pente la plus douce et le cardio et les cuisses ont déjà bien dégusté !

Au final, 50 mn, 300 m de D+ et 5,6 km... seulement !

 

Vendredi 20 septembre : si je veux enquiller le cours de Body Training après la séance de côtes, il faut une recup, alors hop, un p'tit footing à jeun de 46', 6,8 km et 100 m D+. Dur dur le réveil ! Mais ce sera finalement tout, pas de body, le mien a besoin de souffler et d'en garder encore un peu pour les dernières séances de la semaine !

 

Samedi 21 septembre : footing valonné c'est écrit... Alors du côté de Villieu dans ma campagne méximiarde, c'est parfait ! Les jambes sont fatiguées mais impatientes il me semble ! Elles s'en donnent à coeur joie sans trop rechigner, je crois qu'elles se doutent que je vais bientôt les bichonner ! 10 km en 59 mn, 130 m D+.

 

Dimanche 22 septembre : petit rituel d'avant course, la grimpette à mon Mont Luisandre chéri ! Bon je me sens un peu comme l'an passé même jour, dernière séance du dimanche avant le GTSJ, soit les jambes un peu en coton. La fatigue normale et à priori pile poil bien gérée de fin de prépa. J'attaque direct donc avec la montée progressive du chemin du Dévorais à Douvres. Ben oui, la grimpette au Mont Luisandre c'est 5,6 km de montée en continu avec une pente plus ou moins marquée (plutôt +++ sur les 3 dernières portions) donc E-XA-CTE-MENT comme j'adore... Hum hum...

Aujourd'hui l'ambiance n'est guère engageante : brouillard à couper au couteau dans la plaine de l'Ain et environs, coups de fusil des chasseurs au loin mais je le sens et le devine : le soleil m'attend là bas en haut... Les jambes tirent vite mais le cardio et le souffle ne s'emballent pas et j'arrive assez bien à prendre un bon petit rythme. Ca tient bien et après le premier petit mur je me dis que je peux aller taquiner mon meilleur chrono réalisé justement ce même jour un an plus tôt... 

IMAG1704.jpg

Mer de nuage dans la plaine de l'Ain

 

Les jambes ne sont pas à la fête mais le coeur y est et je prend beaucoup de plaisir ! Première portion avalée, la plus douce, la partie la plus technique se pointe et j'arrive à grapiller sur le point où je passe en marche active, great ! 

Brey de Vent, je suis accueillie par un immense buisson d'orties - purée la végétation s'en est donnée à coeur joie en 2 mois - et le soleil ! J'enquille les 2 grosses montées suivantes en mini foulées et pointe en 49 mn sous ma croix ! Youhou, meilleur chrono pour la grimpette, trop contente !

IMAG1710.jpg

Le Château des Allymes sort fier et majestueux du brouillard...

 

Le temps de quelques photos et hop, j'embraye sur une descente plein pot, histoire de casser de la fibre et... d'aller chercher le chrono !!! 

IMAG1708

Et hop, encore une fois sous la croix du Luisandre !

 

Les sensations sont bonnes également, je suis plutôt bien relâchée sur ces chemins piégeux et glissants !

12,2 km plus tard et 520 m D+, 1h27 s'affichent à ma Suunto au retour sur la place de Douvres avec le sentiment d'être prête, oui à priori je le suis malgré cette prépa express !

(Une heure plus atrd, dans la voiture et à l'arrivée sur Lyon chez nos hôtes, l'estomac fait des noeuds, la tête virvolte un peu et tout ramollo la Pat... Une p'tit hypo, bizarre car hier soir j'ai craqué sur un bout de tarte aux pommes et moultes dragibus et chamallows...)    

Plus qu'à faire un peu de jus maintenant et prendre du plaisir sur le superbe parcours du Grand Trail du Saint Jacques !

Publié dans L'entraînement

Commenter cet article