A la Roc et Gravillons, c'est Noël au balcon !

Publié le par Mamanpat

Enfin le 21 septembre !
C'est pas que j'avais envie de me taper un bon p'tit trail mais presque !

Au départ de Meximieux en ce matin dominical, le soleil est déjà levé contrairement à la veille. Mais à peine sur la route d'Ambérieu que c'est ambiance purée de poix... Aie, on risque d'avoir la tête dans la brume à Ceyzériat, et ça nous emballe pas des masses avec chéri !


Un drôle de sentiment en arrivant sur place...
Que de bonjours et de saluts qui fusent de toute part ! Gibus, Joshua, Looping, Girlay, Lucougar et le cri de joie de Nono (alors ça, ça fait vraiment plaiz' !), mais aussi Photogone photographe officiel de l'épreuve (qui sévit sur kikourou aussi d'ailleurs !), Viviane ma "concurrente" connue de rude lutte à Ceignes, revue à Ambérieu, Yanshkov aux yeux transparents que je croise pour la première fois pour de vrai... et plein de têtes déjà vues !
C'est qu'il y a moins d'un an que je mettait la première fois les pieds sur le lieu d'une compétition non avironesque ! C'était pour le raid orient'alpin à Chichilianne avec Mélissa, et un gros noeud m'avait tordu le bide en arrivant avec cette horrible sensation d'être inconnue et surtout de ne connaître personne... et ce n'était pas qu'une illusion !
Un petit bout de chemin parcouru, oui je sais, je suis plutôt du genre communicante...

On récupère nos dossards avec chéri et nous lançons dans les préparatifs de rigueur : tenues, dossards, WC, échauffement et l'heure du départ arrive déjà.


Un drôle de départ d'ailleurs !
Concours de grimaces avec Looping et Gibus, la connaissance de druming-in-pink neo jeunot kikou aux jambes extra fines, poses photos pour Girlay...
Et rien vu, rien entendu si ce n'est une bande de gars qui se met à courir devant moi ! Ah tiens, c'est parti !
On part à travers champs rejoindre un chemin roulant. Bonne idée vu ce qui nous attend !
Comme d'hab, j'ai toujours du mal à trouver le bon rythme, je ne m'affole pas et essaie de prendre une bonne foulée (pour moi !). Un coup d'oeil au Garmin : plus de 11 km/h, ça roule !


Les choses sérieuses commencent...
Cette grosse difficulté qui va nous permettre de rejoindre le Mont July ne se fait pas prier pour arriver ! Ca fait bien mal aux jambes déjà (aujourd'hui d'ailleurs, test grandeur nature du gel anti-oxydant pris avant le départ).
Le petit pont en pierre (et pas en bois et qui ne passe pas la rivière) sonne l'heure des premiers pas pour certains...
Que faire ?
Si je marche je vais me trainer...
Si je court, je vais me cramer !
Je tente quelques pas, mains sur les cuisses, grandes enjambées (du plus que peuvent mes courtes jambes) et là surprise, je reste à niveau et garde presque la même allure ! Tiens je viens de trouver quelque chose encore moi !
Dès que la pente est plus douce, je reprends mes petits foulées ! C'est que Viviane est sur mes talons !!!

Faut-il encore pouvoir tenir debout pour courir !!!

Anne, ma soeur Anne, ne vois-tu rien venir ?
Ben non, absolument rien, y'a un brouillard à couper au couteau ! Seul regret du jour d'ailleurs puisqu'on ne profitera pas des somptueux paysages du Revermond !

Au somment, nous voilà à bord de falaise (ouhla, presque heureusement qu'y a du brouillard, on ne voit pas le vide !) parcourant des singles bien techniques et glissants ! Viviane se fait la malle.. (Et l'autre facile, elle connait le parcours !!! Pfff...)

Moi je me bats avec les gros cailloux et les pierres glissantes ne sachant pas trop ou poser les pieds ("tiens ce trail porte bien son nom" me dis-je ! et je pense à mon chéri avec ses running route...)

Et je n'aurais pas le dernier mot sur cette partie en balcon : me voilà créditée de ma première gamelle en course ! Et oui, fallait bien que ça arrive ! En glissade, toute douce après descente pour amorcer petit casse-cul...
Aie ma fesse droite quand je repars (j'ai d'abord vérifié que mon garmin n'avait rien !!!) et bonjour le fou-rire (ben vi, on ne se refait pas !). Les 2 qui en ont profité pour me doubler on du me prendre pour une folle ! (bon en attendant, j'ai un gros bleu sur le cul moi !!!)
Allez mamanpat ! Coucou Pascal ! Sorry, j't'ai piqué une photo...
Elles sont toutes là :
Photogone (la page ambiance et podiums vaut son pesant de cachouettes...)


"La Chapelle de Conches !!!!!!!!!!!"
Ca c'était mon cri du coeur de la journée !
Genre "et ben moi je connais euh, je suis venue courir ici euh et avec les kikous euh même que euh"...
Ouais bon d'accord, on me regarde avec de gros yeux du coup... Pas drôles ces randonneurs !
D'ailleurs dans un single juste après, y'en a une qui ne s'est même pas écartée, j'ai du délicatement mettre mes mains sur elle pour qu'on ne tombe ni l'une ni l'autre et encore je me fais engueuler !
"Et l'autre va cueillir des champignons !" Non mais ! Le vaurien de Vaux qui me suivait n'en revient pas non plus !

Et au fait, j'ai un objectif moi, j'en suis où là ? 8,5 km/h de moyenne pour l'instant après la plus grosse difficulté derrière.
Allez, je me sens bien, faut faire rouler et monter la moyenne avant la dernière côte vers le 14ème kilo. Et ça va bien ! Sauf que je me fais reprendre par une féminine et bien 3 gars... Grrrr mais pourquoi je double jamais personne moi ????!!!!!!!
Quelques surprises sur cette portion du parcours dont un virage très serré qui nous fait basculer à pic sur un vertigineuse descente glissante ! Limite dangereux, z'auraient pu la signaler ! J'aimerai bien savoir si y'en a qui se sont gameler ici tiens !


Je n'ai pas dit mon dernier mot !
Ni aux roc et gravillons ni à ceux qui ont osé me doubler !!!

La dernière cote arrive, 2ème test du jour : le gel red tonic d'overstim. J'alterne marche à grandes enjambées et petite foulées courues et je recolle à la féminine et 2 autres gars puis ça redevient roulant et tout le monde y me lâche à nouveau !!! Pfff, a marre !
Côté garmin, ça va bien, je me rapproche doucement du 9 km/h qui devrait me permettre d'atteindre mon objectif du jour.
Et là ça devient plus que roulant, ça descent plein pot (mais avec plein de cailloux encore...).
Allez Pat, lâche les ch'vaux, relache, appuis légers, foulées rapides... Ca fait un peu mal au bide de chercher à aller vite en descente, mais ça marche ! Et de un ! Et de deux ! Et de trois ! Nananère euh ! Et la féminine est là juste devant !


Bitume beurk... Chemin chouette !
Bon on semble être revenus sur Ceyzériat et pourtant encore quelques km à parcourir selon mon garmin. Ca tourne, ça monte et chouette, ça redescent en chemin ! Ah oui c'est vrai, la cascade ! Allez j'en double encore un et la féminine n'est plus qu'à quelques mètres devant moi. Ca tourne à droite et ça grimpe en continu, faut que je me la fasse !
Même pas drôle elle non plus, elle veut même pas jouer avec moi et se met à marcher... "C'est krop nul" dirait mon p'tit chéri ! Elle, je ne la reverrai plus.


90 marches !
Eh ben ça fait 'achement mal aux jambes quand vous avez 19 km derrière vous et que vous avez tout laché dans la descente !
Je tente :
- montée en marchant (courir c'est même pas la peine, incompatibilité entre longueur de jambes et hauteur de marche !)  : ça fait trop mal !
- montée en me tirant sur la rampe (à 2 mains) : je tourne et me retrouve à monter en crabe !
- reste donc les mains sur les cuisses !
Et bien évidemment, le petit cri du coeur spécial Pat-qui-en-chie-qui-lâche-rien-qui-se-donne-du-courage (mes flowers rameuses voient bien de quoi je parle !) une fois en haut !
Là, les 2 promeneurs sur le côté sont morts de rire ! (enfin le monsieur seulement qui m'encourage du coup, sa femme limite je l'ai dérangée !).
Ah au fait, au passage juste après et tant qu'à faire, encore un coureur de repris ! J'suis trop fière de moi !


A l'arrache !
Je vois que je suis sur ma moyenne, je tiens le bon bout mais ces derniers petits raidillons me donnent l'impression d'avoir des poteaux de 10 tonnes à la place de chaque jambe. La moyenne reste bonne, le cimetière, le rond-point, chouette ça tourne à gauche, une bonne petite descente et je vois le stade !
Franciss m'encourage à plein poumons avec Looping. Ca booste !
Un tour de stade (ouffff, allonger sur l'herbe c'est terrible) et l'arrivée doit être quelque part par là... Je la passe sans m'en rendre compte, chéri se moque même de moi ! Pas gentil !


2h18'53"
N'empêche que je l'ai eu mon objectif de moins de 2h20 !
Un peu de coca, des vêtements secs, un peu de blabla par ci par là évidemment et hop le plateau repas et on se pose sur une belle tablée de kikou. Le soleil en profite pour faire son apparition et la dernière concurrente du 21 km pour arriver (en 3h39).


Les podiums
Et bien voilà la cerise sur le gateau ! Avec ma 130ème place au général (sur 168) et ma 10ème en féminine (sur 25), je suis 2ème SF ! Et appelée 1ère SF car pas de cumul de podium ici non plus (comme à Ceignes) ! Cool, une bouteille de Cerdon et moins cool une coupe (ça n'épate que mes petits chéris !).

Et re-cérise sur le gateau quelques minutes plus tard !

Résultat du challenge de la grosse course, qui récompense les coureurs ayant paticiper aux 3 épreuves : Trail de Douvres, La Ronde des Grangeons et la Roc et Gravillons ! Seules 5 féminines se seront prêtées à ce jeu là et la 1ère est récompensée (idem chez les hommes). Pour la suite du classement, c'est comme à l'école des fans, tout le monde il a gagné !
Et hop, une autre bouteille de cerdon et un tee-shirt Craft !
Pas perdu ma journée moi !

Chéri me tient mes trophées, lui qui m'a devancée de plus de 25 mn ! 1h52 et une 47ème place au général... A jeun et avec des running route, ça va non ?!...


Dans le Revermont,
faut venir tâter les gravillons,
et même en perdant son aplomb,
y'a tout plein de Cerdon !
Et moi j'adOOOOOOre regarder danser les gens le Cerdon !



Une bonne journée
Un super trail
Un terrain de jeu somptueux
Des kikous bien joyeux !
Reviendrai moi...

Publié dans Les compétitions

Commenter cet article

Pat 25/09/2008 11:03

C'est la plus belle de mes récompenses tu veux dire !!!! Trop gatée Pat !!!Bon vous me les faites quand ces bisous ????? Ok les Aiguilles Rouges d'abord...

admirateurs néo-caladois 25/09/2008 07:16

Bravo bravo bravo !Superbe course (c'est vraiment de mieux en mieux !!!) et excellent récit ....Tu as gagné de gros bisous de nous deux (ça vaut pas le cerdon , mais ça vaut une coupe !!)

Pat 23/09/2008 21:19

@ Taz : sûr ! recup ok, c'est nickel et sans déboucher le cerdon !@ Arthur : oui oui, la gamelle snas rien avaler d'autre que ma boisson isotonique faite maison !Rien de sûr pour le LUT mais si ok en relais Ekiden@ Yan : ben vi quoi, on n'a même pas pris la pose !!!Mon chéri ne mange jamais le matin (c'est pas bien hein ???!) et la seule fois où il a tenté, c'était avant le semi de Lyon l'an passé... les quais du Rhône s'en souviennent encore... :s

yanshkov 22/09/2008 19:33

Bon ça va pas mal quand même, 2 bouteilles de Cerdon et un T-Shirt Craft, je vais p't être la faire cette grosse course en 2009 !  Mais attention les bouteilles sont à déboucher au palais des sports de Gerland un dimanche matin !!!! Ton chéri, il veut s'affûter ? 21km à jeun, ça va pas non ? Bien content de t'avoir croiser même si je n'ai pas pu casser la croûte à ta tablée, j'étais venu avec toute la famille ! ps : la prochaine fois j'aurai mes lentilles .....  

arthurbaldur 22/09/2008 17:47

Joli, toutes mes félicitations ! :DLa gamelle, c'était avant le cerdon ... bizarre ! ;-))Tu t'es décidé pour le lut ?