En vrac suite à Douvres...

Publié le par Mamanpat

Non non non ! Il ne s'agit pas de mon état ! Tout va bien madame la marquise et même très bien !
Juste quelques petits points à eclaircir...



- Mon accompagnateur de fin de course, quadruple vainqueur de la SaintéLyon d'après ses dires, n'est autre que Gérard Petit.

Je cite wikipédia :

Saintélyon
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Le Saintélyon est un « running raid nocturne » entre les villes de Saint-Étienne et de Lyon, distantes de 68 km. C'est une course à pied très populaire en individuel ou en relais par équipes de 2, 3 ou 4 personnes. Cette course a lieu chaque année au début du mois de décembre.


Histoire

En 1951, des cyclotouristes stéphanois et lyonnais décident d'organiser un randonnée pédestre hivernale de 60 km, durant deux jours, en suivant le GR 7. Au fil des années, la randonnée devient une compétition de marche longue de 63,2 km, alternant une année sur deux le sens du parcours entre les deux villes. Les concurrents ne seront autorisés à courir qu'en 1977, surfant sur le succès du jogging dans les années 1970.

En 1990, la neige contraint les organisateurs à stopper la course à hauteur de Sainte-Catherine mais 80 coureurs iront quand même jusqu'au bout. Les organisateurs créent alors en 1991 la possibilité de parcourir la distance en relais et systématisent le départ à Saint-Étienne à minuit.

Entre 1995 et 2001, l'organisation décide de ne proposer l'épreuve que tous les deux ans à cause de difficulté de logistique, puis elle redevient annuelle avec l'aide d'organismes professionnels. L'année 2002 donne une aura supplémentaire à la course grâce au partenariat avec le Téléthon. En 2004, la course est modifiée, passant à une distance de 68 km entre le Parc Expo de Saint-Étienne et le palais des sports de Gerland.


Les grands vainqueurs de la Saintélyon

Michel Delore, journaliste et écrivain, a remporté 8 fois l'épreuve entre 1970 et 1980, soit en marche, soit en course. En course il établit un premier record de référence à 5h20 en 1978.

Gérard Petit détient le record de l'ancienne distance dans le sens Lyon-Saint-Étienne en 4h47.

Béatrice Reymann réalise le record féminin de l'ancienne distance en 5h09 lors de l'édition 1993.

Franck Proîetto bat le record masculin de l'ancienne distance en 4h19 en 1994, qui ne sera jamais battu jusqu'au changement de distance.

Jérôme Trottet remporte l'épreuve 5 fois: en 1997, 1999, 2001 et 2002 sur l'ancienne distance et en 2005 sur la nouvelle distance.


Ca l'fait ça non ? En plus il est médecin du sport et de très bon diagnostic paraît-il niveau course à pied... Tient donc ! L'adresse est déjà notée !


- Ce même Gérard, quand je lui dit que je viens de l'aviron me répond : "waouh ! tu vas débouler en trail !".
BOUUUUUUUUUUUUHHHH ! Pourquoi tant de haine ????????????????
PASKEU... Y'a des rameurs reconvertis qui sont super forts EUX (hein Francky, hein Caro ?). Il me citera en exemple un certain rameur au gabarit très impressionnant (pas vraiment compatible avec la CAP à priori) capable de descendre en dessous des 40 mn aux 10 kilomètres, "JC Rolland peut-être ?" "OUI, tout à fait !".
Voyez, pour les inquiets, l'aviron ne me quittera jamais !!!



- Le copain de lycée vu au départ (et j'ai pas vu ma cop's après, trop deg...) fait ses débuts en trail, lassé des courses sur route et de voir ses chrono augmenter. Et quand hier je regarde les résultats, je le vois classé 4ème au scratch ! A moins de 2 mn de notre vainqueur kikouresque. Pffffffff....


- Tiens parlons-en des résultats (même s'il ne vaudrait mieux pas...). 16ème féminine sur 20 et 7ème senior fille sur 8 et vous savez quoi ! Et ben même pas mal (enfin juste au genou droit dans la descente...) !
Ouais mais au scratch, y m'ont mis juste avant Gérard ! Moi aussi Christian je peux dire que j'ai battu Gérard ! Pouet pouet !
Les résultats complets sur le site du Trail de Douvres.


- Encore une boucle de bouclée, parce que cette fille là, aux jambes incroyablement fines et longues, toute mimi avec sa queue de cheval (la sbip euh, oh la belle sportive !), je savais bien que je l'avais déjà vu ! Après avoir épluché toutes les courses possibles où j'aurais pu la croiser (le tour a vite été fait, y'en a que 4 plus un raid !), c'est bingo avec encore une fois Lorenzo ! Sandrine Monier est une autre extra terrestre sportive (elle finit 2ème à 30 s de Martine Volay), plutôt orientée raid et membre de l'équipe raid Quecha.
Et c'est par ici qu'elle raconte ses aventures et ses exploits, réalisés la plupart du temps en couple (avec son chéri, pas en bateau d'aviron avec 2 pelles !).



Bon allez, j'vais pleurer 5 mn,  faire caca et je reviens (petite blague du mardi soir de chéri, hilare, ça vole haut dans la famille !), trouver un guide de CAP pour les nuls (for the dummies. Ca c'est histoire de rappeler mon séjour chez les ricains, nananère) et faire en sorte que Martine ne mette pas ses glasses MP3 gagnées dimanche pour courir avec moi le mercredi midi !

Publié dans mamanpat

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Yeessss ! Oui avec la chaleur de ce weekend, c'est du tout bon pour le rose ... A chaque saison sa couleur en toute modération bien sur.40' au 10km ne me semble pas extraordinaire ... la preuve j'espère bien passer en dessous !!! :)36' par contre c'est un autre monde ... (niveau R2)
Répondre
P
Arthur, c'est bon aussi le rosé... bien frais !Le pola, je crois bien que même sans prépa spé les moins de 40 étaient déjà dans la poche !....
Répondre
L
A mon avis, Rolland peut faire bien moins de 40 minutes aux 10 kil. Dans les 36 37 bien préparé.
Répondre
A
Ouais pour le bronzage, j'ai pas vu trop de différence avant/après je suis toujours aussi blanc ... voir légèrement rosé :(
Répondre
P
Et on bronze vachement plus du coup !!!!!!!!sauf quand il pleut...
Répondre